Bientôt 30 ans !              Au commencement était …la convention !

En décembre 1986, le conseil municipal s’est réuni sous la présidence du maire J. Helder, en la présence de tous les conseillers. Une des décisions prises fut relatée dans cet article paru dans la presse locale :

 

                                                                                                                                                                                          

 

Bientôt 30 ans !              Au travail, les Compagnons de Saint-Etienne !

Il leur faut approvisionner 35 000 francs en 3 ans pour rembourser des travaux dans un bâtiment qui ne leur appartient pas, qu’ils sont autorisés à nettoyer, entretenir, animer culturellement…. le tout, à leur demande ! Mais, une convention signée, ça se respecte ! 

Ah ! Bénévolat, quand tu nous tiens !







Bientôt 30 ans !              Chasse aux « pépettes » !


Pas de fonds de tiroirs, pas de fonds de poches, pas de généreux donateurs, pas de tiercé gagnant, … Mais des idées à …revendre !


Si 86 permit de créer et officialiser l’association des Compagnons de Saint-Etienne (STE), ce fut aussi l’occasion de concocter un premier programme d’activités pour l’année 1987 ( déjà prévoyants les STE !). La première bourse d’échanges « multi-collections », une soirée « cabaret » et le premier bal « Vitamines », soirée dansante sans alcool, animée par J-P P, où ne furent proposés que des cocktails à base de fruits, de légumes, de sirop et de lait ! le tout dans la salle des fêtes du village !


 


 


Bientôt 30 ans !              La rondelle ?


D’un bon mètre de diamètre, elle fut dessinée et réalisée sur du bois par la secrétaire de mairie en poste, Mme L, qui l’offrit à l’association. Ainsi, le trou au-dessus de l’autel fut-il bouché esthétiquement et efficacement : les Compagnons sont dans la place ! Autocollants, cartes de membres et entêtes reprirent ce même motif.



     



Bientôt 30 ans !         A l’attaque !


A l’attaque….des gravats, araignées, immondices divers, moisissures, bois pourris, « vestiges » en cours de putréfaction de missels abandonnés, de papiers qu’on dit avoir été « roses », de canettes vides et tessons de bouteilles, ….


A l’attaque des mûrs à débarrasser des « cache-misère » qui les recouvraient partiellement en retenant l’humidité, des lattis de bois qui chutaient du faux plafond, …. Nelly, Liliane, Jacques, Guy, Christiane, Eric, Gildas et Gabrielle ont testé fréquemment la peau de leurs doigts ! Si l’ambiance fut toujours très chaleureuse, la chaleur n’était pas toujours au rendez-vous !


Le tracteur et la benne d’un agriculteur local, un certain Claude T, fut d’un grand secours !   





Fête patronale et carte postale


Eh oui ! Exceptionnellement, c’est pendant le dernier weekend d’avril 1989 que se déroula la fête patronale du quartier de Servion.


C’est le dimanche 30/04 que les Compagnons ont proposé, outre la visite guidée du monument historique, la découverte d’une  exposition de vieux documents de Rouvroy et Servion, notamment des cadastres des XVIIIème et XIXème siècles, la présentation de la carte postale de l’édifice, réalisée à partir d’une œuvre de J-C Renaud et une exposition des œuvres de ce même J-C Renaud, artiste aquafortiste.


 

Botanique et rando en fête !


C’est fin avril 2010 que le Sentier botanique de la Boulette, au départ de l’église de Servion, fêta ses 20 années d’existence. Les Compagnons de Saint-Etienne, dont un amoureux de la nature et botaniste averti, Pierre Duchêne, ont entrepris la rénovation du sentier après que des vandales, à plusieurs reprises, aient détruit ou volé bon nombre de panneaux, arraché et cisaillé des arbustes, …. Quant à l’édifice, il accueillait, en cette fin d’avril 2010, les œuvres de six peintres originaires du canton, dont Alix Lemaire. Cette exposition, itinérante, était proposée par la Communauté de Communes.


 

BZZ !   BZZ !    BZZ …… En avril 1997 !


Le Syndicat National d’Agriculture a présenté ses « protégées » ! Il a révélé au public tous les secrets, les habitudes de ces bestioles souvent craintes et pourtant si utiles !


 De curieuses ruches ont envahi l’édifice le temps d’une expo complétée de panneaux et animée par plusieurs interventions d’apiculteurs ardennais.


  Vieilles pierres, tourisme et emplois…..


En l’année 1994, la saison touristique, six mois, d’avril à septembre, a nécessité l’embauche de quatre personnes. Christiane G, Françoise L, Patricia G et Roger K ont pu ainsi accueillir, sept jours sur sept, les touristes de passage, les groupes de randonneurs, les scolaires en sortie pédagogique, les pèlerins sur le chemin de Saint- jacques et …. quelques villageois curieux et amoureux de leur patrimoine.  L’entretien des espaces verts et massifs de fleurs autour de l’église, la surveillance des expositions ont été confiés aux employés.


Cette même année, déjà, une rampe en bois amovible complétait le matériel de l’association et rendait édifice et manifestations culturelles accessibles aux personnes handicapées. Une grande fierté des Compagnons !