Plongeons !

 Toute emplumée que je suis,

 Je vous invite aux plongeons !

Pas dans l’Audry, avec poissons et castors !

Pas dans le Sonru, le nez dans le cresson !

Pas dans le lavoir de Servion, en attente de randonneurs invités à pique-niquer au    pied de l’abreuvoir, égarés dans leurs pensées et dans celles des potées fleuries !

Plongeons ! Plongeons dans la station d’épuration des eaux usées ! Blague !  
Contentons-nous d’un plongeon en eaux troubles, sous la place de Servion et en  apnée sur la même place, au ras des fenêtres d’un bâtiment à vendre !  

Plongeons dans le printemps revenu qui, lunatique, nous réchauffe et nous assèche puis nous gèle et nous trempe ! Mais, à coup sûr, cette saison nouvelle fait exploser et refleurir la nature, sortir bêches, brouettes, graines et anti-limaces pas très écolo !

C’est alors que, mus par une force incroyable, les humains sortent tables et chaises, plantent le parasol aux premiers rayons de l’astre tant attendu, craignant peut-être le ramollissement du cerveau ou la fonte de leur masse musculaire ?

Rassurez-vous, chers humains ! Aucun risque ! Même votre masse graisseuse éventuelle ne diminuera pas au soleil comme par enchantement ! Essayez plutôt l’exercice ! Pas les devoirs de maths de votre petit dernier, non !   Plutôt l’exercice physique….et….GRIMPEZ !

Grimpez sur la Boulette et parcourez le Sentier du même nom, dans un sens puis dans l’autre, en marchant, en courant et, surtout, en pensant aux Compagnons qui, les samedi et dimanche 28 et 29 avril 1990, il y a donc 25 ans, ont inauguré officiellement cette boucle pédestre « garnie » de 80 panneaux aux indications botaniques pyrogravées et « cloutées » en Braille pour les aveugles accompagnés. Monsieur Pierre Duchêne a longuement oeuvré à la conception et à la réalisation de ce sentier répertorié dans de nombreux fascicules. Des élèves du collège de Signy l’Abbaye ont étudié et réalisé le cloutage des panneaux.

Alors ! PLONGEZ dans le temps !

Parcourez le Sentier de la Boulette sur vos gambettes.

Remplissez vos poumons d’air pur,

 Vos yeux de verts tendres.

 Vos oreilles de gazouillis d’oiseaux et ….

……. votre esprit de reconnaissance pour le travail accompli par des bénévoles, il y a un quart de siècle !

 

                                                                                              Geogeo

 

      Episode précédent                                                         Episode suivant