Etiennette aux J O ?

Ces deux derniers weekends de janvier, blanchis par une météo peu engageante, m’ont incitée à fourrer mon bec entre les vieilles poutres de ma demeure et d’en extraire quelques feuillets pieusement coincés là par Etiennette, il y a déjà de nombreuses années.

Et là, surprise ! Sur la couverture d’un dossier poussiéreux, deux lettres : J O ! Mon ancêtre aurait-elle été une grande sportive ?

J’ai donc tourné la page ….. et je vous invite à découvrir le contenu de ce dossier, résumé sur ce site dans la rubrique «  Mémoires d’Etiennette ».

Mais, dès maintenant, j’ai quelques devinettes à votre disposition, concernant ma demeure, bien sûr ! N’hésitez pas à me proposer vos réponses par mails adressés à georgette@servion.fr  

 

Devinette n°1 :   272 ans       226 ans

  Ces deux durées concernent le quartier où j’habite. A quoi correspondent-elles ?

Devinette n°2 : Il y en eut 6, il y a vingt ans, pendant six mois, dans l’édifice.

Devinette n°3 : La première se déroula en janvier 1987, à environ 800m de là. 18 autres lui succédèrent. De quoi s’agit-il ? 

Reperchons-nous en mon clocher !

Il vous faut savoir que, quand les proies sont abondantes, car facilement repérables par temps de neige, je fais des réserves. Mes séances de chasse se succèdent dès la nuit tombée. Imaginez-moi, immobile sur un piquet de pâture. Mes yeux ne bougent pas. Seule ma tête, capable d’effectuer une rotation de 270°, permet à mes yeux, dix fois plus performants que les vôtres, de repérer tout ce qui bouge. Mes oreilles ? Où sont-elles donc ? Avez-vous remarqué mon masque facial en forme de cœur ? Il canalise les moindres sons que je peux entendre en « stéréo » !

 

Vous comprenez mieux, à présent, pourquoi mes compétences visuelles et auditives, associées à mes talents d’observatrice très patiente, font de vous, parfois, de gentilles « victimes », plus ou moins sympathiques. Ne me confondez pas, avec une agence de renseignements d’un nouveau genre, avec un espion à la solde de quelques villageois desoeuvrés ou avec un petit mammifère fouisseur et insectivore appelé « taupe » ! Je ne suis ni « balance », culinaire ou pas, ni rapporteuse ! Je vous transmets juste des informations collectées par ci, par là,  les observations que j’ai pu faire lors de mes pérégrinations. En chouette efficace, j’avale,  je digère puis vomis en « pelotes » écrites vos excès de vocabulaire, vos accès de colère, …

Par contre, j’assimile 100% de vos bonnes idées, de vos réalisations utiles et esthétiques, de vos échanges sympathiques et fructueux.

Alors, soyez sympas ! Faites que je ne régurgite que les restes poilus et osseux des rongeurs que je dévore quotidiennement !

 Bon, je vous laisse préparer votre saladier de pâte à crêpes et je reprends mes activités de tri de paperasses entre deux giboulées de neige.

                   A bientôt !     Geogeo

 

          Episode précédent                                 Episode suivant