Décembre 2010

 

  Blanc de blanc

 

 

 

Octobre, novembre, décembre, bientôt Noël !

La petite voiture jaune ne m’apporte ni courrier, ni pub, même pas un calendrier pour me répérer dans le temps ! Mais force est de constater que l’hiver a pris de l’avance. J’entends parler de « froid de canard » et moi, alors ? Je vous le dis : un « froid de chouette », ce n’est pas pour vous, humains fragiles et râleurs, qui pestez souvent de ne pas pouvoir aller acheter votre pain en voiture, à 500m de chez vous, parce qu’il y a de la neige, beaucoup de neige, bien blanche, bien froide et bien épaisse ! De celle qui vous donne envie de cuisiner pot-au-feu et gaufres et à moi de dormir du soir au matin, le plumage gonflé pour me protéger du froid et résister aux courants d’air. Certes les vitraux restaurés il y a une dizaine d’années, ont amélioré mon confort. Mais des petits trous dans la toiture me font craindre angines et bronchites. Et une chouette qui tousse, ça peut déranger les voisins ! Donc, si vous entendez des chuintements en rafale, des grognements étranges, les nuits prochaines, pensez à moi dans un premier temps.

Si vous tendez davantage l’oreille, vous distinguerez peut-être les sabots de l’âne de Saint-Nicolas ou des rennes du Bonhomme Rouge qui testent le parcours avant Noël.

Si vous concentrez toute votre attention sur les murmures environnants, vous parviendrez à découvrir les rumeurs et potins du village, qui enflent à la nuit tombée et circulent de maison en maison.

 Et des « râleurs », des « critiqueurs », il y en a !

 

 

                              

 

White is White

 

Rendez-vous compte !  La neige est tombée partout ! Même sur les routes, même sur les trottoirs, la vilaine ! Et, si vous « balayez devant votre porte », vers la route, il suffit d’un simple passage de  chasse-neige pour avoir tout à refaire ! J’ai « chuinté » les scènes de « pelletage » sur le web à ma cousine Harfang, qui réside plus au nord, vers le pôle.

Elle a beaucoup ri, croyant qu’après avoir inventé la pelle, les humains auraient appris à fabriquer des tas et ….. pas devant chez le voisin, ni sur la route !

Pourtant, ce premier week-end de décembre, après les premières chutes de neige, cela s’activait dans le village. Un réseau de sentiers « au noir », comme disent les sociétés d’autoroute, permettait de déambuler tant bien que mal. Bravo aux courageux qui n’ont pas attendu lundi matin pour se mettre au boulot, dans l’intérêt de tous. Même les chats du village ont apprécié, évitant ainsi l’enlisement garanti, vu l’épaisseur de la couche. Mardi soir, ils ont pu déambuler de poubelle en poubelle afin de les alléger et de se régaler.

 

Plus blanc que blanc

 

Pour «  laver plus blanc que blanc »,  quoi de mieux qu’un vieux lavoir, aux belles pierres récemment scellées à la surprise de tous et subitement recouvert de ….blanc ?

Pas de blanc de mousse de lavage , cette fois-ci ! Juste 30cm de bonne neige fraîche !

A quand l’eau courante dans ce même lavoir ?

 Je serais une chouette comblée : mon miroir personnel ré-abreuvé juste avant le Festival 2010, avec mini cascade intégrée, s’il vous plait ! Remise en fonction (début 2011 ?) de ma piscine-lavoir privée, avec larges aires d’atterrissage et stationnement ré-empierrées.

 Encore un petit effort et on pourra relancer le tourisme ardennais en annonçant l’existence d’un nouveau quartier de Rouvroy : «  Servion-les-Bains » , son ruisseau désencombré aux eaux limpides, ses larges trottoirs, sa circulation automobile ralentie, ses places de parking aménagées pour véhicules, ses bancs et coins de verdure, sa placette revue et corrigée, ses habitants rajeunis et toujours souriants, …..STOP ! Noël, c’est le 25 décembre, pas le 9 !

 

 

 Bonnes fêtes et à bientôt !

 Affectueux coups de bec !

 Etiennette

Ps : sans vouloir exagérer, quelques poissons, même pas rouges, dans le lavoir, pour mes étrennes, ce serait sympa ….

 

 

 

                    Episode précédent                                 Episode suivant