Bonne et « Chouette » année !

Nous, les rapaces nocturnes, ne respectons pas votre calendrier. Nous pensons qu’achever puis recommencer une nouvelle année en plein hiver n’est pas logique. Pour nous, le mot « nouvelle » implique le « renouveau », c'est-à-dire l’arrivée du printemps ou presque car, là encore, nous simplifions les choses et avons placé au 1er mars le début

 officiel de nos festivités 2013. Depuis deux semaines déjà, nous soignons particulièrement notre mise : nous lustrons notre plumage, affutons nos serres, frictionnons notre bec crochu, ….. Car cette période est propice aux rencontres…. Que voulez-vous, le printemps nous réveille et nous incite aux « rapprochements ».

D’ailleurs, récemment,  nous nous sommes retrouvés, quelques congénères et moi, sur un pommier-perchoir, près du Sonru, pour échanger les derniers potins du village et plus si affinités. En période de Carnaval, nous aurions pu prendre l’apparence d’un cheval, d’un cardinal, d’un flamant rose. Mais, très au courant de l’actualité, nous ne voulions finir ni en ravioli, ni en croquettes pour chiens, ni en conclave, ni empaillés !

Pourtant, à bien regarder la photo prise ce jour-là, nous ressemblons fort à un groupe d’élus prenant la pose lors d’un conseil en extérieur, un jour de neige. D’accord, les branches ne risquent pas la casse car tous les participants potentiels n’ont pas répondu « présent ».

Toujours est-il que j’ai pu annoncer fièrement la bonne nouvelle  :

 Mon  domicile n’est pas abandonné ! Ni par les chauves-souris, ni par les humains !

Des « choses » se trament ……une serrure toute neuve est installée depuis peu…..la visite médicale de l’église est programmée avec les Bâtiments de France ! J’ai pu aussi annoncer le onzième festival de la Photographie, du 25 mai au 9 juin 2013. 

Et puis, mon quartier s’équipe ! Rendez-vous compte, rien qu’à Servion, c’est presque « le pain, le vin et le boursin »….enfin….du pain en dépôt, le vin du futur vignoble local déjà connu internationalement et le délicieux fromage blanc du Montfosse, vendu ici le samedi matin, depuis plusieurs années.

Personnellement, je ne comprends pas la logique des humains. Alors qu’ils ont eu la bonne idée d’inventer les magasins pour ne pas être obligés de chasser, pêcher et cueillir chaque jour, ne voilà-t-il pas que, pour déposer un peu de beurre sur leurs tartines le matin, ils vont devoir choisir ente trois lieux différents ! Moi qui rêve d’un distributeur de proies, le même pour tous les rapaces du secteur, installé au milieu du village, évidemment ! Un simple coup de bec sur une touche et ….. sortirait alors un loir farci, une brochette de souriceaux aux herbes de la Boulette, une grenouille caramélisée de l’étang M, un petit pot de rillettes de lapereau sauvage, …. Bien entendu, cette merveilleuse et unique machine serait installée au centre du village,  programmée pour ne fonctionner qu’entre 0 et 4 heures, nécessiterait de taper un mot de passe choisi par chaque rapace. Heureusement, nous avons une excellente mémoire ce qui n’est pas le cas de tous les humains ! Je connais une  «  presque voisine du bout de ma rue » qui a réussi l’exploit d’oublier aussitôt le mot de passe qu’elle venait de choisir et entrer dans son ordi tout neuf et ….ne pouvait plus le redémarrer !

En contrepartie ? Nous pourrions nous engager à respecter le sommeil des villageois, à éloigner des habitations nos « rejets » divers, à poursuivre l’extermination des petits animaux en escapade nocturne, évidemment à ne pas laisser traîner de déchets, …

 Et, si vous insistez un peu, nous pourrions prendre la pose pendant quelques instants fugaces, avec nos petits récemment nés et si mignons, sur une poutre du clocher, en fin de soirée de projection ! Encore faudrait-il que vous y soyiez et osiez y monter de nuit …pas trop nombreux ….Je vous sens trembler, déjà … ! Courage, les bipèdes !

 Bonnes dernières neiges ! Photographiez les perce-neige car les jonquilles arrivent !

   Biz….

 Georgette

 

   Episode précédent                                                                               Episode suivant